Préserver les vestiges du Fort Numéro-Trois : dossier rétrospectif

Fort 2 Casemates

Le 26 octobre 2015, à l’Hôtel de Ville de Lévis, le président du GIRAM a présenté son plaidoyer devant le conseil réuni en assemblée spéciale.

Le GIRAM a fait appel de la décision du comité de démolition à l’effet de raser les casemates du Fort Numéro-Trois, que le GIRAM propose de préserver et d’intégrer à un projet de mise en valeur à saveur culturelle et urbanistique. Il demande à la Ville de faire une expertise technique indépendante.

Le 16 novembre, en assemblée régulière du conseil, la Ville a accordé un délai de 3 mois (se terminant le 16 février 2016) à Parcs Canada pour que l’agence signifie son intention de se porter acquéreur du site et de ses vestiges, ce qu’elle a refusé de faire  le lendemain. affirmant que seul le Fort Numéro-Un suffit. L’agence n’acquiert plus de sites mais sensibilise les propriétaires de sites historiques à leur conservation.

Le ministère québécois de la Culture et des Communications (MCC) « étudiera le dossier dans les délais impartis ».

Prenez connaissance du mémoire soumis à la Ville de Lévis en avril dernier:

GIRAM_FORT_3 Mémoire

Deux articles sont parus dans le Journal de Québec le 13 novembre.


 

Fort no 3 Thalia Doré original

 Fort No 3 par Thalia Doré, photographe et productions

tdppro.com


 

Un exemple sommaire de projet d’implantation de la bibliothèque de quartier St-David sur le site et adossée aux casemates pour en assurer la protection (cliquer sur les images pour agrandir):

GIRAM Fort 3 projet plan aérien

Les casemates protégées par une vitrine, éclairées comme une installation artistique pour en restituer l’esprit du lieu et un tableau interactif d’interprétation au fond de la salle.

GIRAM Fort 3 entrée biblio casemates

L’identité de la ville est soulignée: l’intérieur et l’extérieur du fort témoignent d’une page d’histoire locale et d’une époque. La promenade des remparts jusqu’au sommet permet d’apercevoir le plateau de Lévis, de la Cité Desjardins jusqu’au pont de Québec, des Laurentides aux Appalaches de Bellechasse.


 

Nouvelle imageLe dernier bâtiment à droite de ce bandeau du site Internet de la Ville de Lévis a frôlé la démolition en 2011. Il a été sauvé grâce à l’intervention de M. Gaston Cadrin du groupe Lévis Autrement et de citoyens du Vieux-Lévis intéressés par sa valeur. Une contre-expertise fut menée par la Ville suite à celle du promoteur…

Depuis, la partie de sa façade détruite lors d’un accident dans les années 70 a été restaurée avec grand soin par le propriétaire et la photo du site Internet peut rendre justice à l’harmonie visuelle et à l’intégrité des lieux qui dominent cette partie de la Côte du Passage.

Maison restaurée Côte du Passage Lévis

 

 

Fort No 3 simulations R Côté 2 arch

FORT NUMÉRO-TROIS: EST-IL POSSIBLE DE RATER UNE OCCASION DE RÉALISER UN AMÉNAGEMENT URBAIN EXEMPLAIRE?

 

Le GIRAM a envoyé le 9 mars ses propositions concrètes d’intégration aux responsables de la culture, de l’urbanisme et de l’aménagement de la Ville de Lévis, ainsi qu’au ministère de la Culture et à Parcs Canada. Le propriétaire du site, l’entreprise IMAFA, en a eu aussi copie.

Nous proposons, d’après les esquisses du designer urbain et architecte Roméo Côté,  la mise en valeur des vestiges dans une formule originale, peut-être unique au Québec: l’intégration à un complexe immobilier de type mixte, qui conjugue culture, patrimoine, revitalisation urbaine et qualité du milieu de vie.

Fort no 3 R Côté carte Lévis3