Aménagement du territoire

Photo: Développement Roc Pointe, prûcheraie, 2 mai 2015

Interventions du GIRAM en matière d’aménagement du territoire

CONFÉRENCE PUBLIQUE

Madame Françoise Mercure, présidente et directrice générale de la Commission de la capitale nationale du Québec

« L’action de la Commission de la capitale nationale du Québec en regard des villes de Québec et de Lévis »

SAMEDI LE 23 FÉVRIER 2013 À L’UQAR, CAMPUS DE LÉVIS


Quel avenir pour la ferme Chapais à Lévis ?

Le Journal de Lévis, 26 septembre 2012

Journal Le Peuple, 17 octobre 2012

 Dans la foulée des réformes du gouvernement fédéral, la ferme Chapais dans le secteur de Saint-Romuald cessera ces activités en 2014 alors que le terrain sera mis en vente. On retrouve sur ce vaste territoire de 44 hectares situé entre le fleuve et le boulevard de la Rive-Sud un boisé à flanc de montagne, une pinède et un canyon au fond duquel coule la rivière à la Scie. Soyons imaginatifs pour conserver ce lieu public. Un jardin botanique ? Un espace pour les grands rassemblements ? Mais avant tout, une aire protégée tenant lieu de corridor écologique en vue d’une éventuelle ceinture verte.

Le quai de Saint-Antoine-de-Tilly : Faut-il le conserver ou le démolir ? Le GIRAM était présent à la consultation publique du 8 mai 2012 par la participation active de Suzanne Lemire et Claude-A. Pasche. Conservons jalousement cet accès public au fleuve !

Mesures d’atténuation des installations d’Ultramar – Activité de remue-méninges. Le GIRAM par sa présidente a participé le 28 février 2012 au Centre de congrès de Lévis à une rencontre regroupant une vingtaine de personnes provenant tant du milieu environnemental, des arts et de la culture que de l’urbanisme et de l’architecture. Les citernes et les pipelines longeant la piste cyclable à Lévis étaient au cœur des discussions. Rappelons que le GIRAM est membre actif du Comité de liaison avec la communauté d’Ultramar.


Mémoire sur le projet de plan d’urbanisme de la Ville de Lévis

Le GIRAM a participé aux consultations publiques du 10 novembre 2011.


Félicitations aux citoyens engagés de Saint-Nicolas par le vice-président au patrimoine du GIRAM

Lettre du 31 octobre 2011


Projet Roc Pointe de Saint-Nicolas : de l’espoir pour la prûcheraie.

Le Soleil, 4 septembre 2011. Des citoyens de Saint-Nicolas ainsi que des membres du GIRAM tentent de sauver la prûcheraie de la coupe à blanc.


Vertbourg : Un projet immobilier prévu dans le secteur Saint-Nicolas à Lévis (aussi nommé Côteau-Chevreuil) qui menace un milieu naturel classé d’intérêt par le MDDEP.  Le GIRAM appuie le groupe de citoyens mobilisés contre ce projet.
Radio-Canada 2 septembre 2011

Journal Le Soleil


Un accès public à nos plans d’eau naturels: trop peu, trop tard ?

Opinion – 29 août 2011

Le GIRAM a déposé le 14 juillet 2011 son mémoire dans le cadre des consultations publiques sur le Projet de Plan d’aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Québec.

  • Notre mémoire traite tout d’abord de la notion de densification, notamment pour attirer et maintenir les familles en milieu urbain.
  • Dans le même ordre d’idées, il est question de conservation des espaces naturels urbains et de leur accès dans un cadre de santé publique et de protection de l’environnement. À cet égard, nous abordons entre autres des dossiers d’actualité, comme la conservation de certains boisés urbains tels celui du secteur de Saint-Romuald renfermant les sentiers de ski de fond Les Grandes Prairies et celui destiné au développement Roc Pointe à Saint-Nicolas.
  • Par la suite, nous évoquons la préservation de nos paysages identitaires pour enfin terminer par la question de l’accès public aux plans d’eau de la région.

Roc Pointe: dépôt d’une pétition en ligne et d’une pétition papier au Conseil municipal de Lévis le 16 mai 2011.

Les demandes sont :

  • la conservation d’une plus grande superficie de boisé, qui pourrait éventuellement devenir un lieu de promenade,
  • l’aménagement d’un accès public au fleuve,
  • l’élargissement de la zone de préservation des milieux humides autour du ruisseau Michel,
  • l’interdiction des coupes à blanc.

Le dossier du développement Roc Pointe: l’heure juste ! Communiqué 30 avril 2011


Les coffres s’empliront, mais à quel prix ? Une opinion d’André LégaréLe Soleil 18 avril 2011


Les temps changent mais pas la pensée – opinion sur Roc Pointe par Claude Pasche – Le Soleil 27 mars 2011


Le projet résidentiel Roc Pointe de Saint-Nicolas: un exemple d’étalement urbain. – Communiqué Journal de Lévis 16 mars 2011Le Soleil Cyberpresse 3 mars 2011


« Lévis roule en grand… mais sur quel chemin ? », une opinion de Pierre Blouin – Journal de Lévis 8 février 2011


« Les nouveaux projets de développement immobilier du secteur des Crans à Saint-Romuald:brève réflexion sur les véritables enjeux « . Mémoire présenté à la Ville de Lévis, 2 février 2011.


La plage du Lac Saint-Joseph: santé publique et jouissance du territoire –

Communiqué de presse 6 septembre 2010Le Soleil 11 septembre 2010


Projet Espace Saint-Louis dans le Vieux-Lévis – Mémoire déposé par le GIRAM à la Ville de Lévis le 23 juillet 2010


« Quand les maisons poussent plus vite que les arbres »

Lettre aux élus, 20 janvier 2010


Déboisement intensif -Développement domiciliaire Boisé du St-Laurent

Intervention au Conseil de ville, 7 décembre 2009 

Appui au groupe de citoyens de St-Nicolas  Photos 


Communiqué – Un téléphérique entre les 2 rives, 11 juin 2009


Le GIRAM demande que le Vieux-Lévis soit classé « arrondissement historique »

Dossier présenté à la Ministre, 15 septembre 2006.


Le GIRAM lance une alerte relativement au nécessaire sauvetage du chantier DAVIE (24 mai 2006).

Communiqué émis le 24 mai 2006.


Mémoire du GIRAM sur le développement de la Communauté métropolitaine de Québec

12 octobre 2004.


Pointe de la Martinière – Éléments d’inventaire et proposition d’aménagement d’un parc régional

Document préparé par GIRAM et BPH Environnement, en collaboration avec Saint-Laurent Vision 2000, la Ville de Lévis et la Commission de la Capitale Nationale, octobre 2004,  146 pages

Cartes 


« CHAMPLAIN ET LE SAINT-LAURENT, un fleuve et un pays »Pierre Blouin, L’Action Nationale, mai-juin 2009
« Géopolitique canadienne du pétrole ». Pierre-Paul Sénéchal, L’Action Nationale, nov.-déc. 2013


BIBLIOGRAPHIE

Document de réflexion soumis aux futurs élus et gestionnaires de la nouvelle Ville de Lévis: Lévis à l’aube d’une ère nouvelle… Éléments de réflexion pour un développement harmonieux et durable. (2001)

Recommandation à la ville d’acquérir un terrain riverain dans le secteur de La Martinière en vue de créer ultérieurement un parc d’envergure.

Action en vue de contrer l’autorisation gouvernementale pour l’aménagement d’une centrale hydroélectrique privée dans le parc des Chutes de la Chaudière.  Mémoire déposé au BAPE.

Étude de caractérisation du paysage fluvial dans le secteur est de Lévis (Programme Action Environnement).

CADRIN, G, R. Corriveau, G. Gauvin et M. Lessard. 1995. La protection de notre environnement culturel et naturel au coeur du projet politique québécois. Giram, Lévis. 15 pages.

Intervention de rectification du projet de mise en valeur au Parc de la chute Montmorency par la SÉPAQ (1993).

Anse aux Sauvages-Pointe de La Martinière : caractérisation biophysique et cadre géographique d’avant-projet de conservation et de mise en valeur (projet financé par la Fondation de la Faune du Québec).

Interventions multiples pour assurer la protection des paysages naturels, culturels et panoramiques du Québec, notamment en bordure du Saint-Laurent et par la promotion d’une politique de protection du patrimoine, d’une classification des rivières exceptionnelles et par l’adoption par le gouvernement québécois d’une Loi sur la protection et la mise en valeur des paysages, telle celle adoptée par le ministère de l’Environnement de France, le 8 janvier 1993.

Démarches en vue de la création d’un véritable parc régional dans le secteur de La Martinière (pointe fluviale à l’est de Lévis).

Participation du président, M. Gaston Cadrin, en tant que conférencier, à des colloques ou congrès importants (exemples: Colloque fleuve et patrimoine des neuvièmes entretiens Jacques-Cartier, Québec, les 30 septembre et 1er octobre 1996, Congrès de l’Association des biologistes du Québec, Québec le 1er novembre 1996 et Congrès international Nikan sur l’application territoriale du développement durable, Jonquière, du 11 au 14 septembre 1997.

Organisation d’un colloque de trois jours sur l’aménagement de la bordure fluviale des MRC des Chutes-de-la-Chaudière et de Desjardins (entre Saint-Nicolas et Lauzon), 1988

Organisation d’un Carrefour du Vieux-Port de Lévis (1990) afin de développer une concertation en vue de réanimer et de réaménager le secteur de la Traverse.

Publication des Actes du colloque  » La rive sud du fleuve, un espace fragile aux vocations multiples « . Giram, Lévis, 1989, 212 pages.

Mémoire à la Commission Boulet sur l’avenir du Vieux-Port de Québec et du secteur Pointe-à-Carcy, 1989